Monténégro 2019

Bienvenue au Monténégro !

                       Résultat de recherche d'images pour "montenegro flag gif"

Résultat de recherche d'images pour "montenegro carte"

C'est depuis la Croatie, aussitôt attérit à l'aéroport de Dubrovnik, que la découverte de ce nouveau pays a été faite.

Première étape : Herceg Novi

Herceg Novi est située sur les rives de la baie de Kotor mer Adriatique. La ville se trouve dans une vallée au pied de Oren. 

La ville a été fondée comme une forteresse, en 1382, sur un ancien petit village de pêcheurs existant depuis l'époque de l'Empire romain, par le roi bosniaque Tvrtko I et a été appelée Sveti Stefan ou Castelnuovo. Après la mort de Tvrtko, le duc Sandalj Hranić de la famille Kosača en Herzégovine acquit Castelnuovo. Pendant son règne, il transforme la ville en un important centre de commerce du sel. Son neveu Stefan Vukčić Kosača hérite de Castelnuovo. Sous son règne, Castelnuovo s'agrandit et devint une ville qu'il fit renommer en Herceg Novi. Les Turcs prennent Herceg Novi en 1482 et règnent sur la place pendant 200 ans jusqu'en 1687. Entre 1538 et 1539, la ville est courtement détenue par les Espagnols avant qu'ils ne soient défaits durant le siège de Castelnuovo. Venise a pris le contrôle de la ville et l'a inclus dans l'Albanie vénitienne, une unité administrative correspondant au territoire de la côte actuelle du Monténégro. Le 24 août 1798, Herceg Novi est annexée par l'Autriche, mais est ensuite cédée à la Russie par le traité de Presbourg le 26 décembre 1805. Les Russes ont officiellement occupé Herceg Novi entre le 28 février 1806 et 12 août 1807.

Le 7 juillet 1807, Herceg Novi est cédée à la France en vertu du traité de Tilsit. La ville fait partie de la Dalmatie jusqu'au 14 octobre 1809, quand elle est annexée aux Provinces illyriennes nouvellement créées.

Herceg Novi, ainsi que le reste de la baie de Kotor, est prise par les forces monténégrines en 1813. L'apparition des forces austro-hongroises en 1814 contraint le prince-évêque du Monténégro à laisser le territoire à l'administration autrichienne. La région restera autrichienne jusqu'en 1918.

 

Deuxième étape : Budva

Budva est une ville et une municipalité du Monténégro. La ville et la municipalité sont habitées par une majorité relative de Monténégrins (48,17 %), avec une importante population serbe (38,50 %). La région côtière de Budva, appelée Budva Riviera, est le centre du tourisme au Monténégro, et est appréciée pour ses plages de sable, sa vie nocturne active. Vieille de 2 500 ans, Budva est l'une des plus anciennes localités sur la côte de la mer Adriatique.

 

Troisième étape : Lac de Skadar

Le lac de Skadar est le plus grand lac de la péninsule balkanique. Le lac est situé sur la frontière entre l'Albanie et le Monténégro. Il occupe une dépression karstique, ce qui explique sa faible profondeur (on l'a longtemps estimée à 7 m) et ses quelques gouffres, dont un de plus de 40 m que l'on trouve près de la rive sud-ouest. Sa surface se trouve à 6 m au-dessus du niveau de la mer et peut varier suivant les saisons entre 370 km2 et 530 km2. La partie monténégrine du lac et ses environs ont été décrétés parc national en 1983 ; c'est une des plus grandes réserves aviaires d'Europe avec 270 espèces d'oiseaux, dont les derniers pélicans du continent.

 

Quatrième étape : Bouches de Kotor - Perast

Les bouches de Kotor sont une baie de la côte occidentale du Monténégro, débouchant sur la mer Adriatique et formée de quatre golfes que surplombent de hautes montagnes.
La Région historico-culturelle et naturelle de Kotor a été inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1979.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 15/09/2019